Anjar et civilisation Umeyyade au Liban

Le saviez-vous?

À Anjar, une ville libanaise, se trouve une ancienne ville construite au 8e siècle par le peuple Umayyad. Plusieurs mystères restent encore à comprendre autour de cette ancienne ville qui n’a vécu que quelques décennies

Les ruines de Anjar sont également inscrites sur le liste de l’UNESCO: http://whc.unesco.org/fr/list/293

Photographies personnelles. Ruines Umayyad, Anjar, Liban. Ces photographies ne sont pas libres de droit et ne peuvent être reproduites sans l’autorisation écrite de leur auteur.

Fromage Nabulsi

Non, le but n’est pas de confectionner ce fromage, mais de le connaitre.

Le fromage Nabulsi tient son origine à la ville de Nabuls, située en Cisjordanie, Palestine. Il est toutefois connu, fabriqué et mangé dans les pays qui l’entourent, dont le Liban.

Le fromage Nabulsi est un fromage à pâte demi-ferme, non affiné et conservé en saumure.  Sa pâte blanche est dense et enrobée de graines de Kolongi. Toutefois, il est possible de le trouver sans ces épices.

Ce fromage a maintenant voyagé avec les communautés Moyen-Orientales et est disponible dans plusieurs pays.

Il est à savoir que certains trouveront ce fromage trop salé.  Personnellement, je l’aime comme ca. Toutefois, il est possible de le dessaler en le laissant tremper quelques heures dans de l’eau froide, au refrigérateur. Il faudra bien l’égoutter et de l’assécher avant de le consommer.

Vous pourriez consommer ce fromage avec du pain, dans une salade, grillé ou même frit.

De plus, lorsqu’il est déssalé, il peut être utilisé dans des recettes sucrées (Knefeh, Attayif, etc.)

L’avez vous essayé?

Salade de roquette et aubergine

Super facile à effectuer et permet d’utiliser l’aubergine et de la mettre en valeur.

Ingrédients :

  • 1 aubergine petite ou moyenne
  • Environ 700 g de roquette
  • 2 c. s. d’huile d’olive pour la salade
  • 1 c. s. de vinaigre balsamique
  • Morceaux de fromage au choix
  • Sel
  • Huile d’olive
  • Poignée de pignons de pin (facultative)

Préparation :

  1. Couper l’aubergine en lamelles;
  2. Déposer sur une plaque allant au four;
  3. Saler et huiler les deux côtés;
  4. Déposer au four à 350 F jusqu’à la cuisson des lamelles d’aubergine (vingtaine de minutes);
  5. Dans un saladier, mélanger la roquette, l’huile et le vinaigre (et les pignons de pin);
  6. Lors du service, déposer l’aubergine sur un lit de salade de roquette;
  7. Décorer l’aubergine avec un morceau de fromage.

Bon appétit!

Tabbouleh

Cette salade s’y trouve à toutes les occasions. Elle est aimée par tous. Elle amène une fraicheur en été et rechauffe les coeurs en hiver.

Ici, c’est la recette traditionnelle. J’ai vu des Tabbouleh avec des concombres ou des poivrons; je vous assure qu’au Liban, aucun autre légume n’y entre dans le Tabbouleh, mis à part ceux cités ici.

Ingrédients :

  • 2 gros bouquets de persil
  • 1 gros bouquet de menthe fraiche
  • 3 grosses tomates
  • 1 petit oignon
  • 4 feuilles de laitue romaine (facultatives)
  • 1 poignée de Burgol fin
  • 1 citron pressé
  • 4 c. s. d’hile d’olive extra vierge
  • Sel et poivre

Préparation :

  1. Laver le persil, la menthe, les tomates et la laitue et laisser égoutter;
  2. Trier et hacher finement les feuilles de persil (environ 5 tasses);
  3. Trier et hacher finement les feuilles de menthe (environ 1 tasse);
  4. Jetter les tiges de persil et de menthe (effectuer des bouquets avec le persil et couper toutes les tiges en même temps);
  5. Hacher les feuilles de laitue finement (quoique facultatives, les feuilles de laitue allègeront le gout du persil). Vous pouvez enrouler les feuilles de persil et de menthe par une feuille de laitue et hacher le tout ensemble;
  6. Couper les tomates en petits dés;
  7. Hacher finement l’oignon;
  8. Dans un grand saladier, déposer les feuilles de persil, de menthe et de laitue hachées, les cubes de tomates et l’oignon haché;
  9. Ajouter le Burgol fin, le sel, le poivre, le jus de citron et l’huile d’olive;
  10. Bien mélanger le tout et servir froid avec des feuilles de laitue romaine.

Bon appétit!

Glace au lait (Bouza bi halib)

Et pourquoi pas un dessert libanais aujourd’hui? Faible en gras (selon le lait utilisé) cette glace (Bouza bi Halib), saura rafraichir vos journées d’été.

Ingrédients :

  • 4 tasses de lait
  • 1 c. s. d’amidon de maïs
  • 1 ½ tasse de sucre
  • 1 c. s. d’eau de fleurs d’oranger
  • ¼ c. c. de poudre de mastic (se trouve généralement dans les épiceries libanaises, orientales et/ou méditerranéennes)
  • Pistaches concassées (facultatif)

Préparation :

  1. Faire dissoudre l’amidon de maïs dans une tasse de lait;
  2. Dans une casserole, porter à ébullition, à feu moyen, trois tasses de lait et le sucre, en remuant constamment;
  3. Tout en remuant, incorporer tranquillement la tasse contenant l’amidon au lait en ébullition;
  4. Ajouter la poudre de mastic;
  5. Toujours en remuant, continuer la cuisson pendant 10 minutes;
  6. Retirer du feu, ajouter l’eau de fleurs d’oranger et mélanger;
  7. Laisser refroidir et mettre au congélateur;
  8. Lorsque le mélange est gelé, passer au malaxeur et remettre au congélateur à nouveau;
  9. Répéter à nouveau le processus du malaxeur/congélation lorsque le mélange est recongelé;
  10. Au moment du service, saupoudrer de pistaches concassées.

Bon appétit!

La Vallée de Quadisha (Kadisha)

Le saviez-vous?

La Vallée de Quadisha (Kadisha), au Liban, héberge  les plus anciens monastères chrétiens du monde. Elle est inscrite sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO (http://whc.unesco.org/fr/list/850). Ce dernier considère que les monastères présents représentent la foi chrétienne première.

Quadisha signifie « Saint » en langue syriaque.

Sauce à l’ail (Toum)

Accompagnement de choix dans plusieurs recettes libanaises, cette sauce à l’ail éloigne les petits et les grands et vous n’auriez plus à parler avec personne pendant un certain temps 🙂 reposez-vous bien!

Ingrédients :

  •  12 gousses d’ail
  • 1 c.c. sel
  • ¾ tasse d’huile d’olive
  • 1 blanc d’œuf
  • ½ citron

Préparation :

  1. Éplucher les gousses d’ail;
  2. Dans un mélangeur, mixer l’ail et le sel;
  3. Tout en mixant, ajouter le blanc d’œuf;
  4. Lorsqu’une purée fine est obtenue, monter la sauce, tout en continuant le mixage, en y ajoutant tranquillement (presque du goute à goute) l’huile d’olive. Il est très important de verser l’huile lentement, sinon la sauce sera liquide;
  5. Presser le demi-citron et le mélanger à la sauce;
  6. Servir avec vos grillades, des frites, etc.

Note :

Pour apaiser le goût fort de l’ail, il est possible d’ajouter une purée d’une petite pomme de terre cuite, du yogourt nature ou même de la mayonnaise.

Loubnân

Le saviez-vous?

En araméen, le nom du Liban (en arabe Loubnân) désigne « la montagne blanche ».

En effet, le Liban possède une chaîne de montagnes toujours enneigées.

Selon certains pourparlers des locaux, il est possible, à certains moments de l’année, de faire du ski en avant-midi et aller nager dans la méditerranée le reste de la même journée.

Saucisses libanaises (makanik)

Non je ne dirais pas de remplir des intestins et de créer les saucisses 🙂

Les saucisses libanaises, nommées makanik, sont faites de beouf, d’agneau ou de porc. Un mélange de viande est également possible. Des épices libanaises y sont ajoutées. Il est également possible de trouver des pignons de pin à l’interieur. Toutefois, ces pignons sont souvent omis ces dernières années pour des raisons de coûts!

Donc, pour effectuer les makanik, il faut:

  1. acheter ces petites saucisses à un boucher libanais;
  2. les séparer puisqu’elles viennent dans l’intestin complet;
  3. mettre dans une casserole, couvrir et cuire à feu doux;
  4. lorsque la viande est prête, il est possible de changer de casseroles pour se débarasser du gras de la première cuisson;
  5. faire dorer légèrement;
  6. ajouter le jus d’un citron
  7. manger avec un pain pita libanais avec une salade et peut être des patates frites

Bon appétit!

Baba Ghanouj (Caviar d’aubergine)

Ingrédients :

  •       1 grosse aubergine
  •       4 c.s. de crème de graines de sésame moulues (Tahini)
  •       1 citron pressé
  •       1 gousse d’ail écrasée
  •       2 c. s. de yogourt nature (ou au goût)
  •       Sel
  •       Huile d’olive extra vierge

Préparation :

  1. Piquer l’aubergine à plusieurs reprises avec une fourchette;
  2. Mettre l’aubergine au four à 325F pendant environ 45 minutes jusqu’à ce que la peau se ramollisse;
  3. Sortir du four et laisser refroidir;
  4. Séparer la chair de l’aubergine de sa peau;
  5. Disposer de la peau;
  6. Mettre la chair dans une passoire et laisser égoutter pendant environ 20 minutes;
  7. Dans un mélangeur, mixer quelques secondes le jus de citron, l’ail, le yogourt, le Tahini et le sel. Mettre moins de yogourt (ou pas du tout) si un gout plus amer est recherché;
  8. Ajouter la chair d’aubergine et mixer jusqu’à la consistance désirée;
  9. Dans une assiette creuse, déposer le Baba Ghannouj et arroser d’huile d’olive extra vierge;
  10. Décorer avec quelques feuilles de menthe ou de persil ou avec des épices, des olives ou quelques petits cubes de tomates;
  11. Servir le baba Ghanouj (aussi appelé Caviar d’aubergine) avec du pain pita frais ou grillé ou comme accompagnement à vos plats.